Photo du diable rouge Axel Witsel

Axel Witsel

Les joueurs de l'équipe nationale belge de football

Axel Witsel, ce diable rouge

Né d’un père Martiniquais et d’une mère belge, Axel grandit à Liège et fait son écolage au Standard. Il devient très vite un élément-clé dans l’entrejeu, aux côtés de Steven Defour et Marouane Fellaini. Vainqueur du soulier d’or en 2008, il fait aujourd’hui les beaux jours du Zenit St Petersbourg, après un an passé du côté de Benfica. C’est aussi le régulateur des Diables.

Quoi de neuf sur ce Diable de Axel Witsel

  • Des petits soucis pour la sélection… Kompany, Witsel, Fellaini,… out?

    Belgique selection

    © Belga (retouche photo Antonin Kaminski)

    La semaine dernière, nous commentions la sélection de Marc Wilmots en précisant une bonne nouvelle : il n’y avait pas de blessés. Nous avons sans doute parlé trop vite…

    En effet, quelques jours plus tard, Marc Wilmots doit composer avec les soucis suivants :

    En premier, l’indisponibilité du nouveau back droit des Diables Rouges: Guillaume Gillet, suspendu pour un match à cause de la carte jaune prise contre la Croatie.  Certes, l’info ne date pas d’aujourd’hui. Toby Alderweireld devrait le remplacer, et récupérer le poste qu’il occupait avant que Marc Wilmots ne succède à George Leekens.

    Toujours en défense, mais cette fois dans l’axe, les nouvelles ne sont pas bonnes pour Vince the prince,  Vincent Kompany, blessé au mollet. S’il n’est pas fit pour la rencontre face aux Serbes, il sera remplacé par Daniel Van Buyten. En manque de rythme cette saison (il n’a pas encore joué un match pour le Bayern) il pourra néanmoins apporter toute son expérience pour ce déplacement périlleux. Nous avons tous en tête le formidable match qu’il nous avait sorti lors du déplacement en Turquie, où il avait marqué deux goals, en 2010.

    Par contre, aucun doute ne subsiste concernant Romelu Lukaku. Blessé, il doit quitter le groupe, et laisse sa place au Néo Diable Rouge Ilombé (pelé) Mboyo. Enfin Marc Wilmots sort une surprise de son chapeau ! « Pelé » ne vole pas sa sélection, puisqu’il enchaîne les prestations de haut niveau pour la Gantoise. Il recevra peut être sa chance, même débarquant comme joker, car dans ce secteur de jeu nous n’avons malheureusement pas (encore) de titulaire indiscutable…

    Terminons cette revue de presse des mauvaises nouvelles avec deux potentiels coups durs : Axel Witsel et Marouane Fellaini, rien que ça, sont incertains pour le déplacement en Serbie. Le premier présente une gêne aux adducteurs, et le second a reçu un coup au genou. Même s’ils sont des pions majeurs au sein de l’effectif, le milieu est un secteur où les candidats remplaçants se bousculent au portillon. En outre, nos autres milieux de terrain affichent une forme olympique dans leur club respectif.

  • Quels diables rouges changeront d’air en 2011 #1?

    diables Rouges équipe

    © Belga

    Durant la trêve estivale, un seul mot est sur toutes les lèvres « transfert », pour ce mercato beaucoup de diables rouges sont sur les tablettes des recruteurs.

    • Tout d’abord parlons de Eden Hazard. Bien qu’il bénéficie d’un contrat longue durée à Lille, on parle de lui du côté du FC Barcelone… Nul doute qu’après sa saison en or beaucoup de clubs lorgnent sur le prodige belge, mais il faudra sans doute ouvrir grand le portefeuille pour acquérir ses services surtout que les dirigeants l’ont qualifié « d’intransférable ».

    • Ensuite il y a Axel Witsel qui a clamé haut et fort qu’il n’avait plus rien à gagner avec le standard, bien que les dirigeants de value8 (candidats au rachat du Standard) ait souhaité garder le médian. La piste du Milan AC semble de plus en plus s’éloigner…

    • Lukaku est cité avec insistance du côté de Chelsea. Même si tout n’est pas bouclé, il est presque certain qu’Anderlecht va vendre son attaquant vedette (à Chelsea ou un autre club) afin de bénéficier du pactole reçu pour monter une équipe compétitive pour la saison à venir

    • Jean Fraçois Gillet sur le point d’évoluer en D2 avec Bari, pourrait quant à lui rejoindre Palerme et donc rester en D1 Italienne.

    • Moussa Dembele est dans le collimateur de pas mal de clubs mais tout porte à croire que Fulham veut le garder après avoir refusé une offre de 10 millions de livres venant de Tottenham.

    • Logan Baily a officiellement les portes ouvertes vers un autres club, il n’est plus dans les plans des dirigeants du Monchengladbach. Un retour en Belgique semblerait opportun, mais Monchengladbach ne bradera pas son joueur ont annoncé parallèlement les dirigeants…

    • Kevin De Bruyne est aussi cité du côté de Chelsea. Lui aussi sera difficile à conserver à Genk après une saison en beton.

    • Steven Defour, courtisé chaque année est dans le collimateur du Spartak, de la lazio, de Genoa et de Man U. Malgré qu’il ait re-signé pour une longue durée le standard n’est pas à l’abri d’une proposition qui ne se refuse pas…

    • Jelle Vossen est aussi cité à l’étranger et à Everton où il pourrait rejoindre Marouane Fellaini.

    • Jan Vertonghen est quant à lui pisté par le Barça. Ses prestations solides avec l’Ajax ne laissent personne indifférent. Sacré champion avec l’Ajax il pourrait chercher un autre défit ailleurs.

    • Yassine El Ghanassy, a lui été cité du côté des Citizen de Manchester… Où prestent déjà deux de ses compatriotes Vincent Kompany et Dedryck Boyata.

    • Jonathan Legear a lui aussi été cité partant du côté du Terek Grozny… va-t’il imiter Boussoufa et migrer vers l’ex URSS?

    En tout cas les Diables rouges sont au centre de toutes les convoitises, les performances de l’équipe nationale et l’avènement de nouveaux grands espoirs du football belge doivent y être pour beaucoup.
    Un feuilleton à suivre dans les semaines et mois à venir, on se retrouve bientôt pour un autre point sur les transferts des diables rouges!

    Et vous quels diables voyez vous changer de club durant ce mercato estival?

  • Belgique – Turquie, ou l’histoire d’un match nul compromettant

    Belgique Turquie

    © Le Soir

    Le match le plus important de ces dix dernières années, celui qu’il fallait absolument gagner, s’est soldé par un partage. Trop de pression sur les épaules de ces jeunes joueurs, ou peut-être trop d’assurance au coup d’envoi ? Quoi qu’il en soit, voici les diables au pied du mur : ils n’ont plus leur sort entre leurs mains.

    Tout avait pourtant parfaitement commencé. Dès la 3e minute, suite à un mouvement collectif rondement mené, Ogunjimi marque son 4e but pour les diables. A cet instant, on pense partir vers une victoire facile. D’autant qu’au quart d’heure, sur un coup de coin d’Alderwereld, Vertonghen à bout portant manque le 2-0. Mais au lieu de n’être que partie remise, c’est en fait déjà la balle de match. Dès la 22e, Arda se joue d’une défense belge particulièrement statique pour s’infiltrer dans le rectangle, et remettre en retrait pour Yilmaz qui fusille Mignolet. Première action turque, premier but, et nouveau cadeau de la défense belge dans ces qualif. Après ce coup de massue, les diables se montreront trop fébriles, à l’image de Vertonghen qui, une minute après le goal turc, ne cadre pas sa magnifique tête. Réclamé par tout un pays, Eden Hazard ne se montrera pas décisif. Sa seule percée, certes remarquable, se termine par un tir au dessus de la latte. Son remplacement par Dries Mertens apporte un nouveau souffle aux Diables. Le petit feu follet d’Utrecht est crocheté dans le rectangle à la 73e. Witsel s’impose comme tireur, mais loupe le but qui aurait libéré tout un pays : c’est toujours 1-1. Une dernière frappe de Mertens ne changera pas ce résultat décevant.

    Tout le monde s’accorde à dire que cette équipe est la meilleure que la Belgique ait connu depuis des années. Cet énorme potentiel ne doit pas être remis en question suite à ce match nul certes décevant, mais qui, avec un peu plus de réalisme, se serait terminé par une victoire. On peut reprocher à l’équipe d’avoir manqué de vision de jeu, promenant trop souvent la balle de gauche à droite, à la recherche d’une ouverture. Ce manque d’incisivité s’est traduit sur le terrain par un manque d’occasions ; les Belges monopolisaient le ballon, mais tiraient peu au but. Quant à la défense, elle est clairement coupable sur l’égalisation, une telle statique collective étant impardonnable à ce niveau. La présence de Van Buyten sur le terrain aurait peut-être changé la donne ; c’est, sans doute, la question que s’est posée Georges Leekens après le match. Un Leekens qui, au passage, accorde aujourd’hui à sa crédibilité internationale un peu de répit. Le monde réclamait Hazard, Georges le lui a donné. Si pour le même score final, le surdoué lillois avait débuté la rencontre sur le banc, l’entraîneur fédéral aurait été lynché. Mais fallait-il, pour autant, le retirer à l’heure de jeu, et laisser sur le terrain un Nacer Chadli peu à son aise ?

    Enfin, fallait-il qu’Axel Witsel tire le penalty au lieu de Timmy Simmons, lequel fait indéniablement preuve de plus de bouteille et de discipline que le médian liégeois ? Autant de questions qui méritent d’être posées, autant de petites erreurs que cette talentueuse génération doit apprendre à éviter, si elle veut enfin faire rêver tout un peuple, et continuer à remplir le stade Roi Baudouin comme elle l’a fait ce vendredi.

     

    Belgique – Turquie, vendredi 3 juin 2011, faits de match:
    3′: Sur une floche d’un défenseur turc à la 3e minute, Hazard récupère, passe à Defour, qui centre au bout du rectangle pour Chadli. Le joueur de Twente remet de la tête dans les pieds de Ogunjimi qui s’y reprend à deux fois pour tromper Volkan Demirel. 1-0

    15′: Coup de coin d’Alderwereld au 2e poteau, Vertonghen à bout portant manque sa reprise du genou

    22′: Arda transperce le flan gauche de notre équipe, se promène dans le rectangle sans être inquiété, remet en retrait pour Yilmaz qui fusille Mignolet. 1-1.

    25′: Sur coup de coin, Vertonghen esseulé place une tête qui lèche le poteau turc.

    45′: A la reprise, Vermaelen remplace Vertonghen.

    58′: percée d’Eden Hazard, qui tire au dessus du but. Suite à cette action, le jeune prodige est remplacé par Mertens.

    73′: Mertens est accroché dans le rectangle. Witsel botte le penalty au dessus.

    78′: Mertens cadre une frappe que Demirel détourne.

Date de naissance

Le 12/01/1989 à Liège

Poste(s) de prédilection

Numéro 6

Spécialité(s)

Passeur

Taille et poids

1,86 m pour 81 kg

Première sélection

26/03/2008 contre le Maroc (Défaite 1-4)